Mots arabes d’origines diverses

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Mots arabes d’origines diverses

Message par rocky le Ven 14 Juin - 16:51

1. Les mots d’origine sumérienne

أتّونʾattūn : “brasier, fourneau, fournaise, four à chaux”, de udun
أدبʾadab : “éducation, littérature, urbanité”, de dub, dup, “tablette, texte sacré”, via le persan dabīr, “scribe, enseignant”
Du même étymon sumérien, voir dīwān
أسىʾasā : “soigner”, de azu
أكّارʾakkār : “cultivateur, laboureur”, de engar
الدجلةʾad-Diǧla : “Le Tigre”
آنكʾānuk : “plomb”, de anag
تاجرtājir : “marchand, commerçant”, de damgar
Remarque : information communiquée par G. Bohas. (Source : Landsberger, B., 1974, Three Essays on the Sumerians, Los Angeles : udena publications).
تمّوزtammūz : “juillet (calendrier syriaque) ”, de dumuzi
تنّورtannūr : “four à pain ; source d’eau chaude”, de tinūr
جسرǧasara : “traverser, passer”, de gish-ur, “pont”
Remarque : Reig part du nom ǧisr, “pont ; poutre” et ne donne que la forme II ǧassara, “construire un pont, une digue”
جيرǧīr : “chaux”, de gir
خرّوبẖarrūb : “caroubier”, de harub
ديوانdīwān : “bureau, cabinet, administration, chancellerie, office, secrétariat ; compartiment (de train)”, de dub, dup, “tablette, texte sacré”, via le persan dīwān, “registre”
Du même étymon sumérien, voir ʾadab
(Voir le “mot du jour” douane)
سوسsūs : “calandre, charançon”, de ziz
صفرṣufr : “cuivre jaune”, de zabar
عنزʿanz : “chèvre”, de uz
فخّارfaẖẖār : “terre cuite, terre à potier, argile”, de bahar
فروfarw : “fourrure, peau, pelage”, de bar, “peau”
قناةqanā : “canal, chenal, conduit, fossé, tuyau”, de gin
Remarque : Nourai fait dériver qanā de l’avestique kan, gan “creuser”
كرسيّkursiy : “chaire, chaise, fauteuil, trône”, de guza
كركيّkurkiy : “grue”, de kurku
كمّونkammūn : “cumin”, de gamun
كورةkūra : “forge, fourneau”, de gir
Remarque : c’est la traduction que Wehr et Reig donnent pour kūr, car pour kūra ils donnent “hameau, village”.
ملّاحmallāḥ : “marin, matelot, navigateur”, de malaḥ
منجلminǧal : “faucille”, de nigalla
نجّارnaǧǧār : “menuisier, charpentier, ébéniste”, de nagar
هيكلhaykal : “armature, carcasse, charpente, squelette, structure ; lieu saint, sanctuaire, temple”, de egal
وزّwazz : “oie”, de uz



2. Les mots d’origine turque
باميةbāmya : “hibiscus ; bongo”
برغيّburġiy : “vis”, de burgu
بصمbaṣama : “imprimer sa griffe, cacheter”, de basma
بقلاوةbaqlāwa : “baqlawa (patisserie)”
بلطةbalṭa : “hache”
Remarque : d’où le dérivé égyptien balṭagi, “voyou, malfaiteur”
بوظةbūẓa : “glace (dessert) ”, de buz
Remarque : Reig ignore ce mot et Wehr le glose par “sorte de bière” (a beerlike beverage)
تمغةtamġa : “timbre, marque, tampon”
Remarque : Reig donne la variante damġa, et Wehr donne les deux.
جزمةǧazma : “bottes”, de cizme
دونمdūnum : “dunum (unité de superficie) ”, de dönüm
سبّاطsabbāṭ : « chaussure, sabot, savate », de çabata
Remarque : pour Rajki, le mot arabe est issu de l’espagnol zapato, et pour le DRAE, zapato est issu du turc çabata. Je ne suis pas sûr que l’arabe ait eu besoin du détour par l’espagnol…
سلجمsalǧam : “navet”, de shalgam
Remarque : Reig donne “colza” comme traduction.
سنجةsanǧa : “baïonnette”
Remarque : Reig ignore ce mot, que Wehr vocalise sinǧa, alors qu’il traduit sanǧa par “contrepoids”.
سنجقsanǧaq : “bannière, étendard, drapeau”
شراسširās : “colle forte”, de ciris
شنطةšanṭa : “sac, bagage, valise”, de canta
شيشšīš : “épée mouchetée, fleuret, rapière”
طابورṭābūr : “colonne, file, rang (d’hommes)”
يئسyaʾisa : “désespérer, perdre l’espoir”, de yas, “deuil”
ياقةyāqa : “col, rabat”, de yaka



3. Les mots issus du sanskrit
الزهرةaz-Zuhara : “Venus (planète) ”, de Sukra
الهندal-Hind : “l’Inde, les Hindous”, de Sindh
جندرةǧandara : “machine à repasser”, de yantra
زنجفيلzanǧafīl : “gingembre”, de srnga-vera, "racine de gingembre en forme de corne".
Remarque : Wehr et Reig ne donnent que zanǧabīl, Rajki donne les deux.
شطرنجšaṭranǧ : “jeu d’échecs”, de catur-anga
Remarque : Reig vocalise šiṭranǧ , Wehr donne les deux.
فلفلfilfil : “piment, poivre”, de pippala
Remarque : Wehr et Reig donnent aussi la variante fulful
قرمزqirmiz : “carmin, cramoisi ; kermès”, de krmi, “ver”
قندqand : “sucre candi”, de kanda
كافورkāfūr : “camphre”, du sanskrit kapura, via le pehlevi kāpūr et le persan kāfūr.
كرباسkirbās : “étoffe (de coton épais et rugueux)”, du sanskrit karpāsah, “coton”, via le persan karpās, “étoffe de coton”.
كركمkurkum : “safran”, de kunkuma
Remarque : Reig traduit par “curcuma
كسبرةkusbara : “coriandre”, de kustumbaru
Remarque : Wehr ajoute la variante kuzbara. Reig aussi mais il les vocalise kusbura et kuzbura
ليمونlaymūn : “citron”, de nimbu
موزmawz : “banane”, de mauca
نيلnīl : “indigo”, de nili
Remarques :
- Reig ne donne que nīla, Wehr donne les deux.
- Cf. espagnol añil.
نيلوفرnīlūfar : “nénuphar”, de nilotpala



4. Les mots issus de l’ancien égyptien
أثلʾaṯl : “tamaris”, de aser
برسيمbirsīm : “luzerne, trèfle”
بطرخbaṭraẖ : “boutargue (aussi : poutargue)”
Remarques :
- le mot est plus usuel au pluriel baṭāriẖ
- pour l’auteur de l’article “botargo” sur le Wikipedia anglais, ce mot est issu du grec byzantin ᾠοτάριχον < ᾠóν + τάριχον (= œufs de poisson salé) via le copte outarakhon. Rajki pense visiblement le contraire et remonte même plus haut. D’ailleurs Chantraine ignore l’étymologie de τάριχον, qui a été emprunté par l’arménien et le syriaque.
بطّيخbaṭṭīẖ : “melon”, de biṭka
Remarque : Reig vocalise biṭṭīẖ
تابوتtābūt : “cercueil, sarcophage”, de tebt
تمساحtimsāḥ : “crocodile”, de meseh
زيرzīr : “jarre”, de sari
سنطsanṭ : “acacia d’Égypte, gommier rouge”, de shenṭ
سوسنsūsan : “lys ; iris”, de seshen
Remarque : Reig vocalise sawsan, Wehr donne les deux.
سيفsayf : “épée”, de sef
شاةšā : “brebis, mouton”, de sa
فرعونfirʿawn : “Pharaon”, de per-o
واحةwāḥa : “oasis”, de uaḥt



5. Autres origines
وردward : “rose (fleur)”, de l’arménien vard
سردوكsardūk : “coq”, du berbère
Remarque : mot propre au Maghreb.
شايšay : “thé”, du chinois cha
طوفانṭūfān : “déluge, inondation”, du chinois tai-fu
Remarques :
- Rajki est ici en désaccord avec le TLF pour qui ce mot arabe, passé dans plusieurs langues orientales, serait en fait issu du grec τυφω̃ν [typhôn], « tourbillon de vent, trombe d'eau, ouragan », probablement par l'intermédiaire du syriaque.
- Cependant le Robert Historique signale que l'anglais typhoon, nom du cyclone des mers de Chine et de l'océan Indien, est un emprunt au chinois t'ai fêng, "grand vent", mêlé à l'arabe ṭūfān...
طوبṭūb : “adobe, brique”, du copte
بنّbunn : “café (grains)”, de l’éthiopien, cf. amharique bunna
منجاةmanǧā : “mangue”, du tamil man-kay
avatar
rocky
Admin

Messages : 5650
Date d'inscription : 04/05/2013
Age : 30
Localisation : derriere toi

Voir le profil de l'utilisateur http://rocky75.monfofo.net

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum